Accéder à mon Extranet

logo officiel MaLocaTeam
maison dans un lotissement le soir
arc de cercle jaune
arc de cercle marron

Investir dans l’immobilier à Carpentras en 6 étapes

Table des matières

En termes d’investissement immobilier, Carpentras, une sous-préfecture du département de Vaucluse, intéresse en ce moment de plus en plus de monde. La raison est simple, la commune française propose pas mal d’atouts bien captivants. Il s’agit, entre autres, de l’une des premières villes de Vaucluse où il fait bon vivre. On a aussi affaire à une ville d’histoire et d’art. Le marché immobilier de Carpentras est d’ailleurs actuellement en plein essor. Avant d’y investir dans l’immobilier, il est toutefois recommandé de passer par certaines étapes. Le point dans cet article.

Définir son objectif

Avant d’investir dans l’immobilier Carpentras, il est tout d’abord essentiel de bien définir l’objectif de son projet. Chaque investisseur a en effet son but en matière d’investissement immobilier. Certaines personnes se lancent, par exemple, dans l’investissement locatif pour avoir un revenu complémentaire. Il se peut qu’elles comptent pallier la diminution de leur pouvoir d’achat lorsqu’elles seront retraitées ou financer les études de leurs enfants à l’université. D’autres individus, de leur côté, privilégient ce type d’investissement afin de se constituer un patrimoine.

Minimiser les impôts

Avant de se lancer dans tel ou tel investissement immobilier Carpentras, il est aussi important de penser à minimiser le montant des impôts à l’aide de l’investissement lui-même. Il ne faut en effet pas oublier que dans le but d’encourager l’investissement immobilier, les différents gouvernements ont mis en place toutes sortes de dispositifs de défiscalisation, tels que la loi Denormandie, la loi Pinel, etc. On peut en bénéficier, notamment en optant pour l’investissement locatif. Néanmoins, on a également la possibilité d’optimiser sa fiscalité en achetant sa résidence principale.

Établir son budget

Cette étape est essentielle dans tout investissement immobilier. Effectivement, il ne faut pas oublier que ce type d’investissement nécessite une fortune. Afin d’établir convenablement le budget à consacrer à ce genre de projet, il faudra prendre en compte l’ensemble de ses revenus, dont ses revenus professionnels, ses allocations familiales, ses revenus fonciers, etc. Il est aussi indispensable de considérer ses dépenses actuelles et futures. On parle, entre autres, des différentes charges, des dépenses courantes, d’un éventuel remboursement de crédits, des impôts, etc.

Rechercher le meilleur bien

La prochaine étape est de rechercher le bien immobilier le plus attrayant dans lequel on va investir. Que l’on compte se tourner vers un bien locatif ou une résidence principale, un bien attractif à l’achat et en cas de revente est toujours essentiel pour bénéficier d’un bon investissement immobilier. Afin de dénicher la perle rare, il faudra considérer un certain nombre de critères, tels que la proximité des services et des commerces, les transports disponibles, etc. Pour se faciliter la tâche, l’idéal est de se faire accompagner par une agence immobilière.

Privilégier le bien le plus rentable

Pour un bon investissement immobilier, opter pour un bien attractif ne suffit pas. Il est également crucial de s’assurer qu’il est rentable. Trouver un tel bien constitue toutefois une étape chronophage, surtout dans le cas d’un investissement locatif. Pour ce dernier en particulier, il faudra faire un calcul de la rentabilité brute de chaque bien convoité afin de tomber sur celui le plus intéressant. Pour cela, on doit considérer 2 éléments, dont le prix d’acquisition corrigé, correspondant à la somme du prix d’achat et du coût des travaux à réaliser, et le loyer attendu.

Trouver un financement

La dernière étape à suivre avant d’investir dans l’immobilier Carpentras est la recherche d’un financement adapté. Dans le cas d’un investissement locatif, on peut déduire l’assurance emprunteur de ses revenus fonciers et les intérêts de son crédit en fonction du régime fiscal qu’on va adopter. Quoi qu’il en soit, le recours au prêt bancaire sans apport est l’une des solutions les plus intéressantes. À noter toutefois que la recherche de financement doit notamment dépendre de son objectif.

Partager l'article :

Cet article a été rédigé par :

dessin d'un salon d'appartement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre Newsletter

Prendre un rendez-vous

Chargement...
Aller au contenu principal